ASSOCIATION "LORRAINE FEMMES DE CŒUR"

Des Lorraines au Cœur des Enfants et des Femmes du Sénégal

28 janvier 2016

D’AUTRES HORIZONS DANS LES CŒURS…

Classé dans : ARTICLES — YASMINA CHAUMETTE @ 19 h 12 min

« Il n’y a pas d’enthousiasme sans sagesse, ni de sagesse sans générosité »

Paul Eluard

Dimanche 24 janvier, il est 6h30, après des retrouvailles avec toute la communauté, il est l’heure de boucler les valises… La mission continue vers d’autres horizons, c’est une première les Femmes de Cœur vont découvrir la découvrir la communauté de Guinguinéo. L’abbé Clair Emile sera du voyage. Il assure les transports, avec une grande dévotion malgré un planning très chargés et des douleurs lombaires qui le font souffrir.

Les garçons, pleins de gentillesse, s’affairent autour d’elles, spontanément et proposent même de ranger les bagages…

Elles font une dernière distribution heureuse de bonbons puis c’est le départ : séquence émotion.

Tous les enfants nous permettent de bien travailler, d’être à l’écoute et de la partager avec l’autre. Toute l’équipe et les enfants lancent dans un dernier élan « à bientôt, n’oubliez pas de remercier tous les amis de France »… Ce n’est qu’un au revoir.

Après 1h30 de route, elles arrivent à Guinguinéo où elles sont attendues de pied ferme…

C’est dimanche, l’accueil des sœurs est très chaleureux. Les dames s’installent dans leurs chambres pour préparer la rencontre avec les filleuls et les élèves… Plus de 300 élèves.

Après une restauration offerte de bon elles rejoignent leurs quartiers pour une nouvelle belle nuit de rêve.

Lundi 25, une nouvelle semaine commence, Magalie et Yasmina sont au portail pour accueillir les 300 élèves.

Tout à coup, un nuage de tenue bleus se précipite vers les saluer. L’étonnement se lit sur leur visage, mais certains reconnaissent Yasmina. Que de joies dans ces retrouvailles. En moins de 10 minutes, la cours grouille d’enfants, et de curiosité sur la présence des deux dames de Cœur.

La sonnerie retentit, et nos petites tenues bleus se retrouvent rangés dans ordre impeccable devant leurs salles de classe.

Comme de coutume, dans toutes les écoles fréquentées, tous les lundis, rassemblement, levé de drapeaux et chant patriotique. Puis Agathe annonce le planning de la semaine et présente les femmes de Cœur et leur mission. Pour certains ces têtes sont connues.

Les enfants rejoignent leurs classe, et les dames le bureau de la directrice pour faire le point sur le suivi des scolarités (relevés de notes, situation familiale des enfants, compte rendu , factures…)

Une matinée studieuse ! Avant que la sonnerie retentisse à nouveau, elles visitent chaque classe et constatent la charge colossale de l’enseignant : plus de 60 élèves par classe. Malgré cela, règne un silence roi ! Un besoin certain de savoir…

Yasmina et Magalie laissent un petit présent à chaque enfant : un stylo, toujours utile et tant apprécié.

En remerciements, une classe leur fait l’honneur d’entonner un chant.

Puis c’est un retour au bureau, le frère Henri vient d’arriver et elles affinent les dossiers scolaires.

Il est 13h, il est l’heure du retour pour chaque enfant. Ils retrouvent leur famille, mais avant toutes ces libellules volent autour des dames pour figer cet instant : photos, chants, danses, cris : un pur moment de bonheur et de beau partage.

Quel surprise de retrouver la magnifique Fatou qui a rejoint le collège, beaucoup d’émotion pour ces retrouvailles. Elle va enfin pouvoir améliorer sa vue grâce au don merveilleux d’une opticienne de Lorraine, qui, la veille du départ pour l’Afrique a monté gratuitement une paire de lunettes à sa correction. Un merveilleux don de solidarité qui fait chaud au cœur. En bonus, des lunettes de soleil de vue, indispensables  dans un pays si ensoleillé. Elle est émue. Les femmes de Cœur cachent leur belle émotion.

Elles se retrouvent ensuite avec les enfants parrainés et l’équipe enseignante pour le partage du bol commun. Un excellent et copieux poulet Yassa.

L’après-midi se déroule sous une chaleur torride. Vient la remise des cadeaux aux filleuls, des cadeaux préparés avant le départ. Les absents du jour ne seront pas en reste, ils recevront leur lot des mains de leur enseignant.

Il est temps malheureusement pour les femmes de Cœur de quitter Guinguinéo pour rejoindre le tracé de la mission… D’autres émotions et d’autres enfants attendent…

Kaolack nous voilà !!!

♥ © LF2C – I – 2016  ♥

Laisser un commentaire

 

Association CELT |
Bonjour! ceci est une asso... |
A.P.E.THO. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Initye
| LOZERE : Correspondants déf...
| Alm'âge. Association de lut...